L’accès au financement des PME
va être simplifié

Le 20 juillet 2017, le Conseil des ministres a approuvé
un avant-projet de loi concernant le financement
des petites et moyennes entreprises.

La loi du 21 décembre 2013 relative à diverses dispositions concernant le financement des PME et le code de conduite y afférent comprennent déjà un certain nombre de mesures pour simplifier l’accès au financement, comme l’information précontractuelle et l’obligation pour le prêteur de rechercher le crédit le plus adapté.

Entretemps, il est apparu dans le cadre de l’évaluation de cette loi que celle-ci devait être adaptée suite à la constatation d’un certain nombre de problèmes.

Tout en poursuivant les objectifs sous-jacents qui étaient à l’origine de la loi, l’avant-projet de loi vise à corriger ces problèmes.

L'avant-projet de loi répond en effet aux objectifs suivants :

améliorer l'information précontractuelle et l'accompagnement des PME ;

diminuer les lourdeurs administratives pour les microcrédits ;

encadrer le recours à des sûretés et garanties ;

amender le régime des indemnités de remploi en augmentant le plafond pour leurs calculs;

corriger certaines imperfections techniques de la loi.

L'avant-projet est transmis pour avis au Conseil d'Etat. Nous suivons de près le processus législatif en cours et ne manquerons pas de vous informer de manière plus approfondie des nouveautés apportées par cette nouvelle législation.

21 août 2017

Mathieu Maniet - mathieu.maniet@peeters-law.be
Leo Peeters - leo.peeters@peeters-law.be

En savoir plus sur ce sujet: inscrivez-vous à notre Newsletter

E-mail *