Une victoire importante
devant la Cour Constitutionelle

Le 3 février 2016, la Cour constitutionnelle a rendu un
arrêt important dans l'affaire de
Delphine Boël
contre Jacques Boël et le Roi Albert II.

La Cour constitutionnelle a donné gain de cause sur toute la ligne à Delphine Boël, représentée par Alain De Jonge, membre de notre Cabinet d'avocats, Peeters Avocats.

La Cour a jugé que la possession d'Etat, à savoir l'existence de liens familiaux en rapport avec le père légal, et la période de prescription limitée comme prévu par la loi, ne constituent pas des obstacles pour intenter une action en désaveu de paternité.

L'arrêt a été publié sur le site Internet de la Cour constitutionnelle et peut être trouvé ici.

09 février 2016

En savoir plus sur ce sujet: inscrivez-vous à notre Newsletter

E-mail *